Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2005 1 01 /08 /août /2005 00:00

22 - Etonnants voyageurs

 

 

 

 

Etonnants voyageurs! Quelles nobles histoires

 

Nous lisons dans vos yeux profonds comme les mers!

 

Montrez nous les écrins de vos riches mémoires,

 

Ces bijoux merveilleux, faits d'astres et d'éthers!

 

Nous voulons voyager sans vapeur et sans voile!

 

Faites nous pour égayer l'ennui de nos prisons,

 

Passer sur nos esprits, tendus comme une toile,

 

vos souvenirs avec leur cadre d'horizon.

 

Dites qu'avez-vous vu?

 

 

V

 

ous avez vu l'étoile flamboyante. Vous avez touché l'étoile flamboyante. Face à elle, après les 3 pas de l'app\, vous voilà à un pas de l'étoile, à l'extérieur. En avançant, un pas à droite, vous montez jusqu'à la pointe droite, basse de cette étoile irradiant la couleur indéfinissable de l'électrum des anciens. Chaque pointe a une planète pour guide. Celle, où votre écart vous a mené, est Vénus dont les sumériens disaient qu'elle montre le chemin des étoiles. Vénus de couleur verte, de ce vert, éveil de la vie, médian entre le bleu céleste et le rouge infernal.

 

Un écart disais-je, un écart par rapport à quoi? C'est une incursion dans la confrontation de votre pensée avec celle des autres. Il vous est donnée avec la parole, la possibilité, maintenant, de discuter pour mieux étayer votre manière personnelle de comprendre. La dualité du dialogue vous est permise tout en étant sensibilisés par votre position sur la planète Vénus, c'est à dire là où votre compréhension passe par vos sens.

 

Vous vous écartez, gardant appui sur votre pied gauche, l'écart est de votre taille. Il ne  va pas au-delà de ce que votre dimension vous permet et c'est du pied droit que vous touchez Vénus, dans une rencontre pied droit contre pied gauche avec l'homme primordial, votre image en miroir, qui vous fait face, inscrit dans l'étoile flamboyante.

 

Ô mon frère, ma soeur comp\, ne la perds pas de vue, cette flamboyante étoile, grosse de la genèse de toutes choses. Toi qui es déjà au midi, reviens en pensée vers le nord. Si tu t'enivrais de tes nouvelles explorations, se replier sur soi-même est une nécessité d'autant plus impérieuse qu'on est allé plus loin dans l'écart.

 

L'étoile te ramène par le 5ème pas dans l'axe de son sommet, face à Jupiter, siège de l'esprit, face au Delta lumineux, but ultime de l'initiation.

 

Il faut, en passant de la Perpendiculaire au Niveau, toujours pouvoir retrouver l'équerre. Sache que du nord au midi, le voyage conduit à l'orient. Cette étoile que vous ne faites qu'effleurer, en la parcourant à ses confins, c'est la coupe d'Hermès, le vase cosmogonique de Platon, l'urne des anciens mystères, l'emblème de la matrice universelle; elle contient le feu illuminateur et générateur, symbole de la gnose qui n'est pas la connaissance dans le sens commun de ce terme mais une compréhension de la cause et du processus de la vie du monde.

 

Avec le maillet et le ciseau, tu fis ton premier travail d'app\, t'en souviens-t-il ? Aujourd'hui, tu pars avec ces mêmes outils à la rencontre des 5 sens.

 

 Taille et cisaille, équarris ta pierre pour que ta vue soit vision et intuition, pour que ton toucher devienne délicatesse et tact, pour que l'ouïe te permette l'entendement de la voix intérieure d'une conscience éclairée. Ton goût deviendra alors l'appréciation des valeurs spirituelles et ton odorat unira l'intelligence au savoir, te donnant le discernement pour mieux re-sentir.

 

Avec la règle graduée et le compas, vous devîntes architectes. C'est un temple qu'il vous est donné de construire tout au long des 24 heures gravées sur votre règle.

 

Vous participez à l'élévation des col\ de notre resp\loge.

 

Elles sont celles de la sagesse d'ordre dorique, celles de la force d'ordre ionien, celles de la beauté d'ordre corinthien.

 

Et le compas te permettra de placer sur la col\ de ton salaire, la col\J\, une forme géométrique parfaite, qui montre avec le globe-grenade de la col\B\ le symbole de 2 univers : le cosmique et le terrestre que l'Art, expression de la transcendance, permet à l'homme d'explorer depuis toujours.

 

Sur le chemin de la connaissance, porteur de la règle et du levier, une rencontre: Les Sciences! Avec un point d'appui et le levier, comme Archimède, tu pourrais soulever le monde!

 

 

Ainsi se clôt le cycle du ternaire de l'app\ que vous fûtes, en ayant suivi le rythme perfectionnement-méthode-connaissance des 3 premiers voyages.

 

Et puis, avec la règle et l'équerre vous êtes devenus, comp\ au cours du 4ème voyage. Vous êtes le co-pain, celui qui rompt et partage son pain, sa nourriture avec un autre. Le mot de frère resplendit d'un sens nouveau. Les grands initiés, les bienfaiteurs de l'humanité, vous en êtes les héritiers et les témoins. L'étoile flamboyante vous a donné rendez-vous, pour les retrouver et partager avec eux une certaine conscience de l'humanité. Vous voilà les mains vides à l'œuvre.

 

Votre travail est un dessein de perfectionnement. Notre travail n'est ni un labeur, ni une peine, ni une tâche; mais une liberté en action. C'est un devoir. Vous le fîtes au cours de ce dernier voyage.

 

Vous êtes l'outil même de la réalisation de votre chef d'œuvre: la pierre cubique à pointe qui resplendira à la lumière de l'étoile flamboyante; et c'est pourquoi vous avez voyagé les mains vides.

 

Voilà, tout vous fut donné, hormis le sens. En accomplissant les rites de passage de l'équerre au compas, de la mesure de la terre à celle du ciel, vous êtes entrés dans un univers complet, investis de la mission de devenir bientôt un Maître c'est-à-dire un guide vers la quintessence.

 

 

Il s'agit pour vous, maintenant, de trouver la voie pour pénétrer et parcourir l'intérieur de l'étoile flamboyante.

 

 

Les vrais voyageurs sont ceux qui partent pour partir

 

Cœurs légers, semblables aux ballons

 

De leur fatalité jamais ils ne s'écartent

 

Et sans savoir pourquoi, disent toujours : allons!

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Solange SUDARSKIS - dans planches maçonniques
commenter cet article

commentaires

Henri Lemaçon 28/07/2007 17:40

Pensez-y , c\\\'est votre Dieu même qui vous a évité de nous comprendre. Pouviez-vous lui refuser votre coeur, quand il vous ouvrait le sien dans nos échanges d\\\'amour fraternel????
Jean-Jacques de Saint-Etienne              243

Lam 19/07/2007 10:54

Bonjour, il existe,sur le site www.baglis.tv, une conférence consacrée à l'étoile flamboyante. Vous la trouverez ici:
http://www.baglis.tv/weblog/fiches/L'Etoile%20flamboyante.html
Cordialement