Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2007 4 22 /02 /février /2007 09:46

Initiatude

 

Philosophiquement, comme le dit Mircea Eliade, ce spécialiste de l’histoire des religions, l’initiation équivaut à une modification ontologique du régime existentiel. Ainsi l’initiation, le projet initiatique, est de provoquer une radicale et fondamentale modification de notre pensée et de notre être, de notre manière de penser et de notre manière de vivre. Il s’agit, comme le disent nos vieux rituels, « de passer des ténèbres à la lumière » et, par cette lumière qui nous illumine, de changer notre être et notre vie.  En effet, la finalité de l’initiation n’est pas seulement « théorique », mais pratique, disons « éthique ». Il ne s’agit pas seulement d’aller vers la lumière et de se reposer dans une vaine et stérile contemplation, mais, par cette lumière, de nous entraîner à une action plus efficace et plus juste. Ainsi le but essentiel de l’initiation maçonnique est de changer l’homme et c’est en ce sens qu’elle est éthique, car l'éthique, c’est ce qui veut essentiellement changer l’homme ; et ne confondons pas ici éthique avec moralisme et moralisation. En employant un autre langage, nous dirions que l’initiation veut nous faire passer de l’homme de la nature à l’homme de la culture, du vieil homme à l’homme nouveau.

Cet itinéraire ne peut être accompli qu’à la première personne ; nous voulons dire que nul autre que nous-mêmes ne saurait l’accomplir. La recherche initiatique est une expérience personnelle dans laquelle on ne peut dissocier le penser et le vécu, le conceptuel et l’existentiel. Et c’est parce que, dans l’initiation ne peuvent être dissociés le pensé et le vécu, que toute initiation est au sens propre indicible, intraduisible, ineffable.

C’est pourquoi la Maç est un outil de vie avec sa capacité à s’adapter à autant de cas qu’il y a de maç, chacun pouvant lui demander à titre particulier le même service de conseiller et d’indicateur de destin.

La démarche consiste à aimanter les innombrables savoirs, de les attirer dans une explication qui ne minimise rien, qui élargit le monde.

 

 

Le symbolisme, notre langue, est une esthétique universelle à la hauteur de toutes les ambitions rationnelles et spirituelles. Il faut l’apprendre comme on apprend sa langue maternelle, pour se communiquer, pour se comprendre, pour rencontrer ce quelque chose de visible qui conduit à quelque chose d’invisible.

.

De son poste d’observateur dans sa chambre noire de nouvel initié, muselé par le silence du secret, le jeune sage surveille le champ ouvert de l’évidence vivante : il y a nous, l’autre et nous en tant qu’autre. Souvenons-nous que le « Nous » de Platon, mot grec signifiant « esprit » ou « intelligence», ce n’est pas seulement l’Esprit qui nous illumine, mais c’est l’Esprit qui nous transforme et qui nous transforme par cette illumination.

La domestication des idées, l’institutionnalisation des rites dissimulent l’origine initiatique. Il suffit de décaper les thèmes symboliques ou les règles de comportement pour voir réapparaître l’or du support de toutes les sagesses.

Les maîtres de la Loi ont dégagé six thèmes qui font le tour de la sagesse de la condition humaine :

L’homme et la terre, l’homme et le temps, l’homme et la femme, l’homme et la société, l’homme et le sacré, l’homme et la mort. La maç vous invite à ces voyages de réflexions et d’actions.

Les instructions reçues par la Fr Maç sont inscrites dans  nos symboles et nos rituels. Elle sont reçues et retransmises. Reçues dans l’état où les sages les ont mûries, retransmises après ensoleillement nouveau dans l’esprit de chaque FM .En cela consiste la tradition, en cela consiste votre responsabilité : faire briller les éclats de lumière que vous êtes.

Les FM oeuvrent telle une lentille à travers laquelle la lumière peut briller sur les ténèbres pour que les mystères de l’initiation ne restent pas seulement symboliques mais constituent une forme définie d’activité mise en action au quotidien.

Le rituel, vécu en conscience, peut être un agent grâce auquel la nature profonde de chacun tend à être éveillé et stimulé à un degré tel que le FM pourra accomplir son grade et gagner cette impulsion complémentaire qui le portera à travers ses épreuves, le rendant capable de progresser tant dans sa vision du monde que dans ses actions sur ce monde. ».  L’initiation comme la poésie est une manière originale et spécifique de percevoir et d’appréhender l’univers et les hommes comme nous-mêmes, autrement. Et Marcel Proust ne parle pas différemment : n’écrit-il pas, lui aussi, dans « A la Recherche du Temps Perdu » : « Le seul véritable voyage, ce ne serait pas d’aller vers de nouveaux paysages, mais d’avoir d’autres yeux ».

 

Le second surv vous aidera dans les commencements de cet apprentissage.

 

L’activité rythmique, en loge, est fondée sur la fraternité et le travail créateur de soi fondé sur le but d’amour. Cet amour n’est pas de l’ordre sentimental. Il est ce qui doit éliminer les rancoeurs, le rejet de l’autre, il est ce qui doit conduire à supprimer en toi les divisions externes et faire cesser la peur qui ronge. Il est inoffensivité, silence, compréhension. L’amour est patient, il est plein de bonté, l’amour n’est pas envieux, l’amour ne se vante pas, il ne s’enfle point d’orgueil, il ne fait rien de malhonnête, il ne s’irrite point, il ne soupçonne pas le mal, il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité. L’amour excuse tout, il supporte tout, surtout ce qu’est l’autre, même si nous ne devons entendre par tout seulement ce qui est tolérable.

Alors, ma S, sois juste, soit bon, sois clément, ne refuse pas à l’autre ce que tu accordes à toi-même.

 

Mes bien aimées S, la colonne du nord s’est agrandie de votre dimension, puisse-t-elle prendre encore plus de grandeur dans la lumière, pour projeter sur l’humain encore un peu plus d’humain.

 

Quelle parthénogenèse !!! L’adoubement maçonnique reçu, mes S, vous recevez en même temps des milliers, des centaines de milliers de F et de S

Quelle belle façon de se reconnaître, de s’appeler. Imaginez-vous saluant votre inspecteur des impôts, bonjour mon F !, le CRS, bonjour mon F !, votre boulangère, bonjour ma S !, vos voisins, bonjour F et S!, votre chef d’entreprise, bonjour mon F !, Un prince un roi, celui qui vous ressemble le moins, bonjour mon F ! Ce rêve est ici réalité, ici vous pourriez les rencontrer et leur dire cette parole de liberté, d’égalité et de fraternité, bonjour mon F, bonjour ma S

Depuis ce soir ils vous répondront, bonjour ma S!

Partager cet article

Repost 0
Published by Solange SUDARSKIS - dans planches maçonniques
commenter cet article

commentaires

A - Danielle 06/10/2007 22:57

Un ptit coucou !!

Henri Lemaçon 07/06/2007 15:25

LA VERITABLE INITIATION EST DE NATURE DIVINE....
Par conséquent, chère Solange Sudarskis, tout véritable Initié qui gouverne son monde, et de quelque Nature ineffable que soit son autorité, ne se propose jamais, dans ce qu\\\'il ordonne, son intérêt personnel, mais celui de l\\\'humanité en particulier.
C\\\'est à ce but que l\\\'Initié vise, sur Ordres Divins, c\\\'est pour  procurer à l\\\'humanité ce qui lui est convenable et avantageux, en fonction de l\\\'évolution de l\\\'espèce humaine et de cycles critiques, à  chaque moment déterminé par le Grand Architecte de l\\\'UNivers, qu\\\'il dit tout ce qu\\\'il dit ,et fait tout ce qu\\\'il fait , tout en laissant de nombreux appelés perdus dans ses paraboles symboliques pour compte désespéré , prenant au sein de sa Respectable Loge le peu d\\\'Elus  restants.
Bien à vous et dépensez, en pensant à moi, ce que je vous envoie en mairie de Villeurbanne; après réception de ce petit paquet, et seulement après, je vous conseille de récupérer les précédentes pierres philosophales; elles auront changé de couleurs précieuses; attention à ne pas vous disputer avec ces personnes qui disaient lever le sortilège de la Loge au secret du Maçon.
Henri

Henri lemaçon 21/03/2007 15:11

Chère amie,
Le malheur qui vous frappe d\\\'une manière si brutale me bouleverse profondément. Sachant quelle joie vous vous faisiez d\\\'entreprendre ce voyage dans l\\\'empire du juste milieu, je puis imaginer votre désespoir à ne pas avoir su soulever à temps le voile des symboles maçonniques, vous, dont la maîtrise est si absolue et si incontestée en toute matière profane et iniatique...
Il faut vraiment que la main du destin se soit acharnée sur vous...
Les desseins de MariHiraM sont impénétrables, et c\\\'est auprès du Grand Architecte de l\\\'UNivers, Lui seul que vous trouverez un apaisement à la douleur qui vous terrasse à comprendre votre incompréhension à l\\\'étude de l\\\'ORacle de votre Ami Dévoué...
Mon coeur pleure auprès du vôtre en vous disant mon immense admiration de vos charmes envoûtants...
Henri                               243
                 

patrick hubert 09/03/2007 11:41

Ai-je bien compris: ne pas rester enfermé dans son existence et prendre conscience de soi et d'autrui ... ?
A mettre au grand jour!
 

HenrI LeMaçoN 05/03/2007 16:10

Ô ma bonne Solange,
Votre planche est bien magnifique, et est très très Terre à Terre...
La Science Maçonnique n'est pas autrement innée que la philosophie, car elle dépend aussi des démonstrations que la lumière interne fournit à nos prophéties, et de là découle la preuve de la présence du Grand Architecte de l'UNivers en nous et l'arrivée de Benoît XVI chez vous...
Henri, votre tendre et affectueux élève,,,
P.S. de Ségocentrique : votre petit cadeau arrivera dés le saint Père arrivé chez Saint Pierre