Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rassembler ce qui est épars

5 Octobre 2020 , Rédigé par elle est parce qu'ailée Publié dans #Franc-maçonnerie

Réunir ce qui est épars consiste à (re)former un tout à partir d'éléments composites, similaires ou distincts qui, pour une raison ou pour une autre, se trouvent divisés, éclatés, séparés les uns des autres.

On pourrait dire que la manifestation universelle est formée par des lettres séparées correspondant à la multiplicité de ses éléments, et que, en les réunissant, on la ramène par là même à son principe.

François-Timoléon Bègue Clavel relate au XIXe siècle dans Histoire pittoresque de la Franc-Maçonnerie et des sociétés secrètes anciennes et modernes : «Vers l'an 712 avant notre ère, Numa institua à Rome des collèges d'artisans (collegia arlificum), en tête desquels étaient les collèges d'architectes (collegia fabrorum). On désignait aussi ces agrégations sons les noms de sociétés, de fraternités (sodalilaies, fralernitales). De la même époque datait, à Rome, l'établissement des libérales, ou fêtes de Bacchus. Lorsque les corporations franches se constituèrent en une seule grande association ou confrérie, dans le but d'aller exercer leur industrie au-delà des Alpes, les papes secondèrent ce dessein : il leur convenait d'aider à la propagation de la foi par le majestueux spectacle des vastes basiliques et par tout le prestige des arts dont ils entouraient, le culte. Ils conférèrent donc à la nouvelle corporation, et à celles qui se formèrent par la suite avec le même objet, un monopole qui embrassait la chrétienté tout entière, et qu'ils appuyèrent de toutes les garanties et de toute l'inviolabilité que leur suprématie spirituelle leur permettait de lui imprimer. Les diplômes qu'ils délivrèrent à cet effet aux corporations leur accordaient protection et privilège exclusif de construire tous les édifices religieux ; ils leur concédaient le droit de relever directement et uniquement des papes. Les membres des corporations eurent le privilège de fixer eux-mêmes le taux de leurs salaires, de régler exclusivement, dans leurs chapitres généraux, tout ce qui appartenait à leur gouvernement intérieur.»

On consultera pour compléter cet aperçu le chapitre premier (Origine de la Franc-maçonnerie) du susdit ouvrage ainsi que le chapitre Histoire Critique de la Franc-Maçonnerie et sectes mystiques, à partir de la page 134 de l’ouvrage Histoire des religions et des moeurs de tous les peuples du monde. Tome 6, 1819 (https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k65456160/f15.image.r).

Si la signification ésotérique de cette expression, rassembler ce qui est épars, apparaît surtout au 3e degré, selon les Constitutions d'Anderson,  la Franc-Maçonnerie «a été fondée pour réunir les hautes valeurs morales qui, sans elle, auraient continué de s'ignorer, et pour être le centre de l'Union.» C'est la fraternité qui rend possible une telle démarche, le symbolisme en est son outil par excellence, elle est un but d’harmonisation du vivre ensemble. L’assemblage des pierres taillées pour l’édification du temple en est la métaphore des rites de constructeurs. Réunir ce qui est épars serait donc en premier lieu, de nouer une amitié fidèle entre les hommes de hautes valeurs morales et pour être le centre de l’union entre eux afin de les mettre en pratique. Cependant, on aura bien compris aussi, l’élitisme qui est recherché en réunissant ces personnes possédant de hautes valeurs morales.

La franc-maçonnerie, c’est donc un projet, une « intention » : réunir les êtres humains porteurs de hautes valeurs morales. Pour réussir ce challenge, trois conditions ont été proposées par les initiateurs :

  • Une bienveillance mutuelle fondée sur le respect, l’écoute et la recherche personnelle,
  • Un rituel permettant de structurer un temps de méditation,
  • Un lieu la loge : c’est l’atelier de la rencontre et du partage pour le temps d’apprentissage de cet amour fraternel, en dehors des contraintes de la vie profane.

 

La suite aborde les thèmes suivants :

Rassembler pour séparer. 7

Le Mot de passe. 7

Schibboleth. 10

Le Centre. 14

Rassembler la séparation apparente. 17

Le Dualisme. 17

Le Manichéisme. 17

Le Pavé mosaïque. 18

La Dualité. 21

Le Ternaire. 22

L’Androgynie. 24

Masculin/féminin. 25

Rassembler pour faire revivre. 29

Mythe d’Osiris. 29

La Parole perdue. 34

La Triple voix. 39

Rassembler ce qui est épars dans la mystique chrétienne. 41

La Trinité. 41

Rassembler le sang et la chair : La cène. 43

Le Tétramorphe. 43

Rassembler un entre soi 47

Tailler sa pierre pour s’assembler. 48

Pour poursuivre vous pouvez télécharger l'ouvrage sur :

ledifice-edition.net/product.php?id_product=1026

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article